Les Ets Chatel

Entreprise familiale, implantée dans les Alpes à côté d’Annecy,les Ets Chatel sont au service des particuliers et des entreprises dans le domaine de l’automobile depuis déjà plus de 50 ans.

Une équipe dynamique de 5 personnes concentre son énergie sur l’activité GPL, développement, après-vente, distribution.

Fort d’une longue expérience dans la mise au point moteur, et l’électricité automobile, les Ets Chatel ont depuis très longtemps axé leur activité sur le développement des énergies propres.

Ils ont fait partie des premiers acteurs de la filière GPL, voyant évoluer avec le temps la qualité et la sécurité des équipements proposés.

Le GPL – une solution écologique concrète

A l’heure, où nous prenons enfin conscience des problèmes de la pollution pour notre planète et pour ses habitants, il devient important d’œuvrer concrètement pour l’environnement.
Ce carburant présente de nombreux avantages :

    • Le GPL ne contient ni soufre, ni benzène, ni plomb
    • Rejette 10 fois moins de NOx (oxydes d’azote) que l’essence et 30 fois moins que le diesel ( les pics de pollution des grandes villes européennes sont liées à des dépassements de concentrations maximales permises de NOx)
    • Ses émissions de CO2 sont inférieures à celles de l’essence, et identiques à celles du diesel
    • Il n’émet pas de particules contrairement au diesel ( particules responsables des maladies cardio-pulmonaires et des cancers des voies respiratoires). Les filtres à particules qui commencent à équiper certains véhicules diesel laissent encore passer 10% des particules, ce sont les plus dangereuses, car elles traversent la barrière pulmonaire et passent directement dans le sang…
    • Il est disponible dans près de 1831 stations services en France
    • Il est également disponible à travers les pays de l’Europe et dans le monde.

Pendant que les ingénieurs travaillent sur les solutions de l’après-pétrole, il semble important d’utiliser les solutions concrètes qui nous permettront d’améliorer notre environnement tout en gardant un certain confort.

Il existe d’autres solutions actuellement :

– les voitures électriques (autonomie malheureusement limitée à des trajets domicile-lieu de travail).

– le GNV (gaz naturel) qui devait se développer,mais pâtit d’un nombre encore beaucoup trop faible de stations services délivrant ce type de carburant

– les hybrides (qui présentent une offre encore restreinte),

– l’hydrogène (qui dégage très peu de CO2 et de vapeur d’eau) ne sera pas disponible avant 2020 au moins pour le grand public.

– les bio carburants (comment ne pas se poser la question délicate d’une production massive de céréales à but commerciale tandis que des populations meurent de faim…)

Face à ce constat, le GPL est la solution actuelle, même si les représentants au pouvoir ne semblent pas l’avoir assimilé en réduisant pour ainsi dire les incitations fiscales visant à promouvoir le GPL sur les véhicules neufs et de moins de trois ans. Restons positifs, les prises de conscience sont encore possible.